Andrew, Jill, Pierre, Sylvie 

Le combat de Jill Robinson contre les fermes à ours 

Les premiers rendez-vous de la protection animale et de la nature se sont tenus les 19, 20 et 21 août 2005 à Vézelay. Ils étaient organisés par Isabelle et Alain Boyaval, de
Faune Explo, reporters-naturalistes spécialistes du comportement des ours dans la nature sauvage. 

Les participants à ces rencontres ont pu écouter des conférences sur des thèmes variés dont une animée par Jill Robinson, présidente fondatrice d’Animal Asia Foundation, traitait de l’industrie de la bile d’ours en Chine (7 000 ours seraient concernés). Jill a expliqué en commentant de nombreuses photos « chocs » ce que recouvre en réalité cette industrie : tout au long de leur vie, des ours sont emprisonnés en position couché dans des petites cages d’acier et les fermiers prélèvent leur bile à l’aide de cathéters implantés en permanence dans leur vésicule biliaire. Cette technique permet de satisfaire les besoins de la médecine traditionnelle chinoise mais engendre d’atroces souffrances pour les ours qui survivent parfois 20 ans à ces tortures. 

Jill, qui vit en Chine, a ensuite présenté les nombreuses actions qu’elle a entreprises avec l’aide du gouvernement chinois pour sauver les ours emprisonnés, son but étant « de pouvoir, un jour, fermer définitivement toutes les fermes à ours en Chine ». 

Un film a également été projeté pour montrer le sanctuaire de la fondation, situé à Chengdu, où les 187 ours libérés à ce jour ont été soignés et vivent heureux. Avant d’entamer un dialogue avec les participants, Jill a reçu des surprises dont un don de 10 000 euros et Andrew, un ours en peluche, que j'ai spécialement créé pour l’occasion. 

Comment aider Jill et sa fondation autrement qu’en apportant des fonds ?

Jill a conclut son intervention en annonçant que le gouvernement vietnamien venait d’interdire sur l’ensemble de son territoire cette industrie et avait offert à la fondation les terrains nécessaires à l’installation de sanctuaires. 

Jill espère que les pressions qui seront exercées sur les autorités chinoises avec courtoisie par les adhérents et les amis de sa fondation seront rendues plus efficaces et plus médiatiques à mesure que les Jeux olympiques de 2008 se rapprocheront. Un modèle de pétition en français sera bientôt disponible sur son site et une branche française de la fondation va se constituer prochainement.

Enfin, le Parlement européen organisera prochainement, avec Jill, une conférence de presse sur le sujet des fermes à ours en Chine.

Pour en savoir plus sur les actions de Jill rendez-vous sur :
www.animalsasia.org.

 

Novembre 2005, première rencontre des deux Andrew dans le sanctuaire de Chengdu en Chine

Au revoir Andrew !
Andrew est mort, le 9 février 2006, d'un cancer du foie consécutif aux nombreuses affections qu'il avait contractées lors de son séjour dans les fermes. Quelqu’un a écrit le jour de sa mort : Vous n'êtes pas plus faible après la disparition d’Andrew, mais vous êtes plus fort grâce à lui. Et c'est vrai.
N’oublions pas Andrew

Copyrights © Rêve d'ours, 2003 à 2009 - Tous droits réservés